Parlons piscine

Aujourd’hui, Parlons piscine!!! Voici 3 saisons que la petite famille profite d’une petite piscine hors-sol intex pour le plus grand bonheur de nos deux filles.

Sauf qu’au début de la saison 2020, j’ai eu la mauvaise surprise de grosses pertes d’eau qui ont eu raison de cette piscine… Le liner était poreux.

Le COVID étant passé par là, impossible de trouver une remplaçante de stock et impossible de passer à la solution intermédiaire d’une piscine hors-sol un peu plus grande.

Après plusieurs jours de réflexion, nous avons décidé de faire le grand pas vers une piscine enterrée et ce pour plusieurs raisons:

  • Joindre l’utile à l’agréable: l’augmentation de la valeur de la maison suite à l’ajout d’une piscine enterrée plutôt que hors-sol.
  • Ne plus devoir démonter la structure chaque année.
  • Ne plus devoir changer l’eau chaque année.

Le budget est bien évidemment autre que celui d’une piscine hors-sol et il a fallu trouver des solutions pour ne pas dilapider toutes nos économies.

C’est là que la société Waterair nous a convaincu de choisir leur solution de piscine en kit à monter soi-même, en tout cas pour les postes pour lesquels nous nous sentions capables.

Pour être très honnête, tout était très beau à la signature de la commande mais après être redescendus sur terre, il faut dire qu’il y a quand même beaucoup de choses à faire et à savoir quand on se lance dans ce type de projet.

Avant que cela ne commence

Cerise sur le gâteau, j’avais bien entendu fait faire une dalle de béton pour que la piscine hors-sol intex soit bien stable… Il a fallu donc la casser au marteau-piqueur. Et c’est sur sport!!!

Configuration des lieux

Nous avons fait le choix d’une petite piscine afin de pouvoir s’y détendre, se rafraîchir et faire un peu de nage (avec un câble).

Jusque là, pas de problèmes… Sauf que les tracas commencent quand on parle du terrassement. Le terrain étant petit, l’espace pour se mouvoir est assez restreint et il faut bien prendre conscience de ce genre de contraintes car cela peut ralentir le projet et les promesses d’un travail fait en 5 ou 6 jours ne sont pas tenables.

Pour notre cas, un mètre de recul à gauche de la piscine, un mètre et 10 centimètres de côté droit, une haie côté escalier et la zone « terrasse » côté skimmer n’ont pas facilité les choses.

Nous avons dû faire déraciner 2 pieds de haie, les 50 cm supplémentaires d’excavation n’ont pas été possible partout et donc il a valu creuser à la main pour que les jambes de force puissent passer.

La livraison

Le jour où la piscine est livrée, pas la place pour le semi-remorque dans la rue donc le colis a été transporté avec un transpalette jusque la maison et en deux fois.

Le premier colis, on se dit: « oh ça va, c’est pas si volumineux ». On répartit les cartons entre le garage et le hall d’entrée et on met les panneaux d’acier dans la pelouse. Ils sont moins lourds que je ne le pensais.

Arrive la seconde partie…. L’escalier (le Pacio pour être précis). Je dois dire que cela m’a mis un coup sur le carafon quand j’ai vu la taille et surtout le poids, à savoir 84Kg. Il faut le passer à bout de bras au dessus du muret de l’entrée.

Après plusieurs manipulations, ça passe avec une petit égratignure sur le crépis.

C’est là qu’on se dit… Mais comment je vais le mettre dans la fosse?

Fort heureusement, 3 collègues sont venus me prêter mains fortes et en 5 minutes, le tour était joué… Ouf…!

Montage de la structure

Après, la structure se monte assez facilement et c’est là que la seconde difficulté arrive: mettre l’aplomb, de niveau et dans les cotes. Très honnêtement, ma structure n’est pas pile poile dans les cotes mais endéans les tolérances, elle est de niveau et presque partout d’aplomb. A deux, ça le fait sans problèmes.

Le scellage

Pour sceller la structure, du béton, encore du béton et toujours du béton. N’ayant pas beaucoup de place, j’ai privilégié le bétonnage au fur et à mesure de mes disponibilités après le boulot et le week-end.

Pour la piscine, une lola mini, il faut prévoir 25 sacs de 35Kg pour tout faire. Petite remarque, cela a été une épreuve pour déposer le béton car pas toujours la place pour passer avec la brouette.

Un conseil, si vous pouvez vous faire aider pour tout faire en une seule journée, c’est mieux que de l’étaler sur plusieurs jours car cela paraît long.

Le remblais autour de la piscine

Après que la chape de fond ait été réalisée par un pro, l’étape suivante fut le remblais.

Par manque de place, il n’a pas été possible de garder assez de terre pour remblayer. Comme j’ai opté pour une terrasse en bois et donc je devais juste remblayer tout autour sauf sous l’escalier. Ce dernier doit être remblayé avec du sable.

Donc rebelotte, 4 tonnes de sable apportés par big bag et transférés sous l’escalier couche par couche sur 4 soirées.

Electricité

Ce poste est celui qui a été le plus facile et le plus intéressant car la domotique y est intégrée.

Après avoir cherché une solution pour le local technique, sujet pas trop abordé par le vendeur, j’ai opté pour un petit abris.

J’ai repris mon sonoff 4CH pour piloter l’allumage de la pompe, des spots de l’escalier et le spot principal. Le dernier canal est réservé pour une prise de courant connectée afin de piloter un futur système anti-moustique.

L’hydraulique

Ici par contre, c’est le poste qui a été le plus compliqué. Malgré le positionnement proche de la filtration par rapport au skimmer, j’ai vraiment galéré. La qualité de la colle n’a rien arrangé car elle sèchait trop vite.

J’ai finalement acheté la colle bleue et cela a été de suite plus facile.

Tous ces retards nous ont vite tirés vers la fin de la saison et l’indisponibilité du poseur de liner nous a contraint à tout stopper jusqu’à avril.

Le résultat

Au final, le résultat final n’est pas mal du tout. Après pose du liner en mai 2021, la construction de la plage en bois par un professionnel et enfin le gazon synthétique autour, nous avons pu commencer à en profiter depuis fin juin.

En conclusion

Une expérience supplémentaire qui fût bien intéressante mais que je ne referais pas. La prochaine, si prochaine il y a, une entreprise professionnelle s’en occupera du début à la fin… Peut-être y aura-t-il un jour un autre article Parlons piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code