Chasse au gaspillage

En ces temps difficiles pour beaucoup, suite aux augmentations du coût de l’énergie, je pars de plus belle à la chasse au gaspillage.

Il y a donc deux postes qui sont, pour ma part, concernés: l’électricité et l’essence.

Réduire la consommation d’électricité

Cela fait déjà un certain temps que je tente par tous les moyens possibles de diminuer ma facture l’électricité. Cette chasse au gaspillage a commencé quand j’ai installé la domotique à la maison il y a quelques années.

A ce jour, je tente une autre approche car le petit panneau photovoltaïque, dont je parlais précédemment, me permet de réduire ma facture d’électricité en journée. Mais comment la réduire pendant nuit.

Nous avons un cumulus (pas thermodynamique) qui consomme la nuit et ce n’est pas le panneau photovoltaïque qui me permettra d’atteindre mon but.

Je me suis donc renseigné et il est possible de changer la consigne du thermostat de ce dernier pour qu’il chauffe moins la nuit.

De la marque Thermor, je pensais qu’il n’y en avait pas mais si…. Bien caché, j’ai fini par le trouver… Et il était poussé au maximum.

J’ai donc fait l’exercice de diminuer tous les 3 ou 4 jours pour trouver le compromis eau assez chaude et réelles économies au compteur.

Un projet de panneaux photovoltaïques sur le toit est en cours. J’aurais encore un peu de travail à effectuer dans jeedom pour récupérer les données.

Analyse plus poussée des postes consommateurs d’électricité

J’ai voulu également pousser un peu plus loin l’analyse des appareils qui consomment de l’électricité. Je voulais aussi stocker ces informations dans Jeedom pour en faire des rapports quotidiens et mensuels.

J’ai tout d’abord buté sur les limites de performances de ma box Jeedom Smart. Elle contenait déjà beaucoup de plugins, de scénarii exécutés de manière récurrente et la mémoire commençait à être limite.

Alors, j’ai profité de la possibilité d’installer un deuxième Jeedom sur mon NAS Synology dans un docker. Cela m’a permis de libérer ma box d’une partie des opérations récurrentes et historiser les données plus longtemps sans faire de moyennes.

Un mode « dégradé » a été également créé pour permettre la smart de reprendre les tâches récurrentes en cas d’indisponibilité du NAS. Ce mode permet d’activer ou désactiver les scenarii d’un côté ou de l’autre.

Seul bémol à cette configuration, les scenarii récurrents sont sur les deux jeedom. Il faut donc bien penser qu’à chaque modification de scenario, il faut le faire sur les deux.

Ensuite, j’ai récupéré les informations venant des modules zwave ayant la possibilité de donner la consommation du jour (avec remise à zéro chaque jour) pour tout suivre.

J’ai également installé une pince ampèremètre sur le cumulus et je prévois d’en installer d’autres pour contrôler la consommation de l’électroménager et de la climatisation réversible.

Réduire la consommation d’essence

De ce côté, je ne peux pas faire grand chose car j’ai la chance de pouvoir aller au travail en vélo. Donc, ma consommation d’essence est assez limitée.

Néanmoins, j’essaie de rouler un peu plus en dessous des limites autorisées, d’anticiper les freinages (ce que je fais déjà depuis que j’ai une voiture hybride) et surtout covoiturer quand c’est possible.

Nous avons la chance à Montpellier d’avoir le tram et on utilise également le plus possible les transports en communs pour les trajets pour aller au centre-ville et ses alentours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code